top of page

Report de la date limite pour la soumission des articles au 15 mai !

Visite technique

Aménagements hydroélectriques de Beauharnois et Carillon 

Beauharnois.png

Aménagements hydroélectriques de Beauharnois

Carillon.jpg

Aménagements hydroélectriques de Carillon

Date : Jeudi 19 septembre 2024

Heure : 8h00 à 17h00*

Durée : 9 heures

Coût : 150 $ CA

Cette visite technique se déroulera au site de deux aménagements hydroélectriques historiques, soit Beauharnois et Carillon.

Beauharnois, construite dans les années 30, est l’une des plus grandes centrales hydroélectriques du monde avec ses 36 groupes turbine-alternateur totalisant une puissance installée de plus de 1 900 mégawatts. Dotée d’une architecture art déco, elle est désignée comme lieu historique du Canada. Son canal d’amenée, long de 25 km et large de 1 km a nécessité l’excavation de 200 millions de mètres cubes de matériaux, près de 20 % de plus que pour le canal de Panama. Les digues construites de part et d’autre du canal de Beauharnois à l’aide des déblais d’excavation constituent également des ouvrages uniques. La visite technique permettra de prendre toute la mesure de l’aménagement.

Carillon est la première centrale hydroélectrique de la province à avoir été construite sous la supervision d’ingénieurs canadiens-français au tout début de la Révolution tranquille. L’aménagement, situé sur la rivière des Outaouais, est à cheval entre le Québec et l’Ontario. Entièrement localisée au Québec, la centrale au fil de l'eau est dotée de 14 groupes turbine‑alternateur représentant une puissance installée de plus de 750 MW. L’évacuateur de crues, quant à lui, se retrouve en Ontario et a une capacité d’évacuation de plus de 11 000 m³/s répartie sur 12 passes. Depuis sa construction, un volume important de matériaux a été érodé dans le bief aval. La visite portera sur l’analyse et le suivi récents de l’érosion du bief aval. 

 

*L’heure de retour peut varier en fonction des conditions météorologiques et de l’état du réseau routier.

 

Les participants de la visite sont priés d’apporter leurs bottes à cap d’acier. Les EPI suivants seront fournis : casques et lunettes de sécurité.

Tunnel Ville-Marie et pont de l’Île-aux-Tourtes

Bridge 1.jpg
Bridge 2.jpg

Date : Jeudi 19 septembre 2024

Heure : 8h00 à 16h00*

Durée : 8 heures

Coût : 150 $ CA

 

Joignez-vous à nous pour la visite d’infrastructures clés du réseau routier de l’île de Montréal.

Les tunnels Viger et Ville-Marie sont situés à moins d’un kilomètre de l’hôtel de la conférence. Ils permettent aux automobilistes de traverser efficacement le centre-ville de Montréal. Vous serez invité à visiter le cœur même de ces infrastructures qui font présentement l’objet de travaux.

À l’extrémité ouest de l’île de Montréal, le pont de l’Île-aux-Tourtes permet de relier Vaudreuil-Dorion à Senneville en enjambant le lac des Deux-Montagnes. Lors de cette visite, vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage sur les travaux de la reconstruction visant à remplacer le pont actuel.

 

*L’heure de retour peut varier en fonction des conditions météorologiques et de l’état du réseau routier.

 

Les participants à la visite doivent apporter leurs bottes à embout d’acier. Les équipements de protection suivants seront fournis : Casques, dossards et lunettes de sécurité.

Photo de gauche gracieuseté du ministère des Transports et de la Mobilité durable. Photo de droite fournie gracieusement par BANQ.

Réseau express métropolitain (REM), falaise Saint-Jacques et échangeur Turcot

Tour 3 - REM.jpg
Tour 3 - REM 2.jpg

Date : Jeudi 19 septembre 2024

Heure : 9h00 à 16h00*

Durée : 7 heures

Coût : 70$ CA

 

Cette visite technique se déroulera en deux parties. Les participants visiteront le réseau express métropolitain (REM) le matin, avant de se rendre sur le site de la falaise Saint-Jacques et de l'échangeur Turcot en après-midi.

Le REM est un nouveau réseau de transport collectif inauguré en 2023. Dans un premier temps, les défis et les enjeux géotechniques et hydrogéologiques de la première phase du REM reliant la rive-sud de Montréal à la gare centrale seront présentés. Par la suite vous serez dirigés dans le train pour une visite des premières stations ouvertes.

L'échangeur Turcot est une infrastructure névralgique du Québec. Elle combine un nœud autoroutier et une voie ferrée, le long de la falaise Saint-Jacques qui a un dénivelé d’une trentaine de mètres. Au-delà des éléments structuraux bien visibles sur le site, les défis techniques incluent la gestion des eaux de ruissellement, le contrôle de l'érosion de surface et l'érection d'un mur renforcé. L'utilisation d’une grande variété de géosynthétiques a permis de réaliser les travaux efficacement et en réduisant les nuisances aux usagers sur cet échangeur qui accueille quotidiennement plus de 300 000 véhicules. Au total, environ 200,000 m² de géotextiles, géocomposites de drainage, géogrilles et autres géosynthétiques ont été utilisés.

Au cœur de la reconstruction de l’échangeur se trouve le déplacement de plus de 22 km de voies ferrées, une prouesse d'ingénierie qui a permis de relocaliser ces structures cruciales sans interruption des opérations du CN, sur un nouveau remblai érigé sur des dépôts profonds de sols organiques compressibles au pied de la falaise Saint-Jacques.

 

*L’heure de retour est approximative.

 

Les participants à la visite devront marcher environ 30 à 45 minutes à l’extérieur, avec un dénivelé d’une vingtaine de mètres. Les participants de la visite sont donc priés d’apporter des chaussures et des vêtements d’extérieur adaptés à la température et à la marche.

bottom of page